PROGRAMME D’ACCÉLÉRATION

circle-graphic-01.png

À travers l’initiative Assurer un avenir en santé, les participants ont constamment souligné que nous devons faire front commun de toute urgence. Alors que le contexte actuel de la COVID-19 se poursuit, nous devons nous mobiliser pour éviter de faire courir davantage de risques à nos enfants et pour favoriser la résilience et une reprise inclusive.

Ensemble, nous serons plus à même d’assurer que les politiciens, les dirigeants, les dirigeants communautaires et d’autres décideurs comprennent que l’équité en bien-être et en santé pour les enfants, les jeunes et les familles doit être notre première préoccupation. Sans plan de reprise pour les enfants, les jeunes et les familles, il n’y a pas de reprise économique et d’avenir durable. Le programme d’accélération jettera les bases d’importantes mesures à long terme :

  1. Un plan de relance post-pandémie adapté aux enfants, aux jeunes et aux familles. 

    Alors que se prennent des décisions en matière d’investissements et de financement en prévision de la relance post-pandémie, une campagne exhaustive s’impose pour attirer l’attention sur les effets changeants et inéquitables qu’a eu cette pandémie non seulement sur la santé mentale et physique des enfants, des jeunes et des familles, mais aussi sur leur bien-être.

    Cette campagne mettra en lumière l’importance d’offrir un accès à des politiques et à des services inclusifs, ouverts et souples, de façon à favoriser la relance, la résilience et le rétablissement, quel que soit le système. La petite enfance, les jeunes à risque, les jeunes en transition vers l’âge adulte et les familles dont les enfants présentent une condition physique ou un développement complexe commandent par ailleurs une attention particulière.

    Cette campagne servira de bougie d’allumage à un plan de relance et nous rapprochera de ce que les participants associent à un carrefour national. Celui-ci favorisera non seulement l’intégration de la recherche, l’élaboration de politiques, le renforcement du système et la défense pour tout ce qui est en lien avec les enfants, les jeunes et les familles, mais également l’établissement de liens avec ces clientèles.
     

  2. Une recherche interdisciplinaire et exhaustive pour comprendre l’incidence de la pandémie de COVID-19 sur les enfants, les jeunes et les familles et pour découvrir comment l’atténuer.

    La COVID-19 est une nouvelle maladie qui a une incidence directe et indirecte incertaine et changeante sur les enfants, les jeunes et les femmes enceintes. La pandémie a causé des changements sociaux sans précédent qui pourraient affecter le développement, le bien-être et le progrès des enfants et des jeunes pendant des décennies. Pour obtenir le plus de connaissances significatives possible sur l’incidence, l’atténuation, la résilience et la relance, les chercheurs et les décideurs de toutes les disciplines doivent se rassembler dès maintenant pour lancer des études interconnectées entre elles, des courtes et des longitudinales.
     

  3. Un carrefour national pour les enfants et les jeunes où seront présentés la recherche, la politique, les systèmes, les méthodes de sensibilisation et les services.

    La mesure à adopter qui ressort le plus souvent parmi les participants à l’initiative Assurer un avenir en santé consiste à créer un « réseau de réseaux » pour mettre en relation les collectivités diversifiées d’intervenants qui étudient, mobilisent, défendent les enfants, les jeunes et les familles et travaillent pour eux.

    S’inspirant des plateformes et des réseaux existants, cette initiative devrait permettre aux personnes de se repérer les unes les autres, de trouver et de créer des communautés de pratique, d’échanger des connaissances, des ressources et des idées, de se soutenir mutuellement, de collaborer à la recherche et à d’autres initiatives, et de faire connaître les occasions destinées aux jeunes.